L’actualité politique et culturelle
passée en revue par Jeannette

 

CINÉMA

cinema

 

Birds Of AmericaBirds of America, de Jacques Loeuille, 2020, 1 h 24

 

Deux cents ans après la parution du célèbre ouvrage de Jean-Jacques Audubon (dont les activités de peintre et d’illustrateur scientifique croisent la botanique, l’ornithologie et la zoologie), Jacques Loeuille a parcouru le même périple que le peintre en son temps, en Louisiane, pour raconter comment d’autres espèces, humaines cette fois, sont elles aussi en voie d’extinction.

 

Birds of America propose, en remontant le Mississippi, de superposer le monde qui abordait alors tout juste la révolution industrielle avec celui d’aujourd’hui et les ravages écologiques de la société capitaliste. Entre l’évocation du travail d’Audubon et les témoignages contemporains des derniers descendants des Indiens qui occupent encore cette terre (mais pour combien de temps…), le parallèle est flagrant entre leur disparition programmée et celle des oiseaux par l’épuisement des sols dû à une politique de monoculture…

 

Jacques Loeuille a reçu le prix COAL 2018, distinction récompensant des artistes et des acteurs culturels sur les enjeux sociétaux et environnementaux et qui accompagne l’émergence d’une nouvelle culture de l’écologie à travers ses actions.

 

En salles à partir du 25 mai 2022, entre autres au Méliès, à Montreuil, et à L’Écran, à Saint-Denis.

 

 

Animations, rencontres, festivals

personnages_rencontre_dessin-300x152

 

2022-05 poinconFête de la biodiversité

 

Dimanche 22 mai de 18h à 21h30, au Poinçon, 124 avenue du Général Leclerc, 75014 Paris

 

 

2022-05 jardiner livreLa librairie d’Odessa (Paris 14e) présentera une sélection d’ouvrages dédiés à la nature et à la biodiversité et accueillera, en exclusivité, Denis Pic Lelièvre qui viendra dédicacer son  Jardin bio en BD, bible du jardinage biologique moderne !

La ferme urbaine Les tontons flowers (dont le container hydroponique est installé sur le site) viendra présenter ses micropousses et plantes aromatiques. Présentation et vente directe.

Exposition de photos d’Anny Romand et d’œuvres de Régine Heurteur, artiste peintre : une invitation à interroger notre regard citadin sur la nature et le sens du mot « sauvage »

L’association JIBOIANA performera sur la scène du Poinçon avec des projets solidaires et écologiques, notamment pour la préservation de la nature en Amazonie.

 

Bar et terrasse ouverte. Entrée libre.

https://poinconparis.com/evenement/fete-de-la-bioviversite-nature-s-et-culture-s-dans-la-cite/

 

 

 

CINÉMA

cinema

 

 

goliathGoliath, de Frédéric Tellier, 2021, 2 h

 

Pierre Niney, Gilles Lellouche et Emmanuelle Bercot… Un casting d’envergure pour le thriller environnemental Goliath, sorti le 3 février.

Ce long-métrage, inspiré de faits réels, retrace le combat de France (Emmanuelle Bercot), professeure de sport le jour, ouvrière la nuit, qui milite activement contre l’usage des pesticides. Parmi eux, la Tétrazine, un désherbant produit par un géant de l’agrochimie, Phytosanis, multinationale défendue par Mathias (Pierre Niney), qui incarne un lobbyiste brillant chargé d’influencer les décisions au Parlement européen.

Les deux croiseront la route de Patrick (Gilles Lellouche), un avocat parisien spécialiste en droit environnemental, à la suite du suicide de Lucie, qui s’immole par le feu devant le siège de Phytosanis.

Le réalisateur Fredéric Tellier ( SK1) retrouve Pierre Niney qu’il avait dirigé sur le tournage de Sauver ou périr. Sorti en novembre 2018, le film retraçait l’intervention de Franck, un sapeur-pompier de Paris, qui termine dans un centre de traitement des grands brûlés après un geste héroïque.

 

Un film très politique

Cette lutte contre un pesticide n’est pas sans rappeler la (vraie) bataille contre le glyphosate. L’herbicide du géant Monsanto, racheté en 2018 par Bayer, est considéré depuis 2015 comme cancérogène probable par le Circ, une branche de l’OMS. Malgré cela, la Commission européenne avait accordé une autorisation de cinq ans pour son utilisation, en 2017, suscitant l’indignation.

Emmanuel Macron a reconnu début janvier «ne pas avoir réussi» sur ce dossier, alors qu’il s’était pourtant engagé en novembre 2017 pour une interdiction du glyphosate «au plus tard dans trois ans».

Goliath est sorti dans les salles à seulement 32 jours du premier tour de l’élection présidentielle. Ce thriller pourrait bien remettre les enjeux environnementaux au cœur des débats de la campagne.