paulPaul est installé comme agriculteur depuis août 2007. Il a démarré sur une parcelle de 1,8 ha, issue de la propriété familiale à Chatenoy, et depuis 2009 il exploite 3,2 ha à Chevrainvilliers (Seine-et-Marne), en location auprès d’un GFA familial. Son exploitation bio de 5 ha, labellisée par Ecocert, est donc divisée en deux parties distantes d’environ 3 km. Il cultive en plein champ, sous tunnel et sous serre. Il dispose d’une chambre froide pour les légumes de garde.logo biolab

 

Le partenariat avec Consom’Solidaire a démarré en mai 2013. Les contrats s’établissent pour douze mois, d’octobre à septembre.

 

Biolab est un projet économique qui repose sur l’éthique, la compréhension et le respect de la nature, les relations humaines et une production de qualité. Nous essayons d’adapter les techniques du « sol vivant » à l’intensité de production qu’exige notre environnement économique.

 

Toute la production de Biolab est distribuée en AMAP selon le partage de récolte. Le contenu de chaque part (petite, moyenne ou grande) est comptabilisé pour respecter une égalité entre les AMAP.

Pour la saison 2020-2021, Paul prévoit de livrer 135 parts hebdomadaires à six AMAP : 33 parts pour Consom’Solidaire (Paris 13), 14 pour les Cabas Paysans d’Alfortville (94 – Alfortville), 33 pour le Temps des Légumes (Paris 20), 37 pour Choux radis Choux (77 – Cesson), 12 pour le Jardin de Paul (77 – Épisy), et 6 pour le Jardin des Templiers (77 – Chatenoy).
Chaque année, une réunion, baptisée Interpolo, regroupe autour de Paul les représentants des différentes AMAP pour faire le bilan de l’année écoulée et présenter les projets de la nouvelle saison.

 

Paul travaille en équipe avec Valentin depuis depuis ans, et embauche un saisonnier à 4/5 de temps l’été. Ils sont aidés par de nombreux wwoofeurs, et par les coups de main à la ferme qu’apportent les amapiennes et amapiens plusieurs fois dans l’année.

 

paul tracteur paul champspaul serres